Le Grand Journal de Sarkozy

Publié le par Julien MARTIN pour Journal E

Ca y est, le compte est bon pour Sarkozy ! Il vient de recevoir officiellement mardi sur Canal + le soutien de Jean-Louis Borloo. Le compte est donc bon. Non pas que le désormais ex-ministre de l’Intérieur a seulement vu le denier poids lourd du gouvernement se rallier à sa candidature. Mais le patron de l’UMP a également élargi son emprise sur les médias.

Les plats ont cette fois été passés par Michel Denisot qui n’a pas osé refuser de se voir imposer son invité. Initialement convié à l'émission, Nicolas Sarkozy a cédé sa place à Jean-Louis Borloo pour qu'il y clame son soutien. « Jean-Louis sera à ma place dans Le Grand Journal de Canal + ce soir pour présenter tout cela », a-t-il glissé à l’agence de presse Reuters. Les deux hommes avaient scellé leur alliance la veille, lors d'un long dîner dans un hôtel du Paradou (Bouches-du-Rhône).

Après avoir été accusé d’être à l’origine du départ d’Alain Genestar de la direction de la rédaction de Paris Match pour la Une sur Cécilia et son amant, après que les journalistes d’Europe 1 ont protesté contre sa consultation par le patron de l’antenne Jean-Pierre Elkabbach pour la nomination d’un nouveau reporter politique, après que le propriétaire de TF1 Martin Bouygues a parrainé son fils, Nicolas Sarkozy vient de faire montre de son pouvoir sur la chaîne cryptée. Il avait déjà été le rédacteur en chef de l’émission devant les caméras, comme Ségolène Royal et François Bayrou, il semble l'être maintenant aussi en coulisses. L’esprit Canal est décidément bien loin…

 

Publié dans Edito

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article